9 ans après la dernière édition de l'Indoor Internationnal de Tours, qui était la compétition de référence en Europe, l'ensemble des pilotes qui sont venus au rendez-vous ce week-end se faisait une joie de venir courir....malheuresement tout le monde est tombé des nues dès lors que les pneus ont touché la piste.....référence de qualité pendant des années, ce week-end, la piste était très très mole, comme les jardins en ce moments (la boue en moins...) modifiant complétement la pratique de base de la technique du BMX moderne...aucun saut (même pour les élites), les vélos scotchés dans les descentes des bosses, de nombreuses chutes du fait que les vélos s'enfossaient soudainement sur les bosses...même les enroulés demandaient la prise de risque d'une partie de pocker...une seule solution: du pédalage partrout, même dans les virages et les descentes des bosses....ce qui a donné lieu tout de même a de superbes courses de gladiateurs, modifiant souvent les hierachies nationales établies.

Au fur et a mesure de la journée et devant le délabrement grandissant de la piste, l'organisation a été obligée de couvrir petit à petit toutes les lignes droites de moquette....a la fin de la journée la piste était presque entièrement recouverte du revêtement bleu...ne résolvant pas tous les problèmes de roulage...

IMG_20150307_155751

 

une piste de plus en plus bleue...

Et nos pilotes, dans tout ça ?

Pour ce premier jour et du fait des conditions, on peut être fiers d'eux car tous combatifs:

En Pupille: Alexandre GOUEL VINCENT se sort bien de ses manches. En 1/2 finale il s'extrait et va chercher une belle 3e place et le droit de courir dans la grande finale (sa première cette année ...). En finale il tiendra une 5e place jusqu'au dernier virage, où brulé par l'effort de pédallage dans le mou il explosa et céda sa place et luta pour aller chercher une très belle 6e place sur la ligne d'arrivée. Bravo.

IMG_20150307_171403

 

Alexandre devant la feuille de race de sa finale !

En Benjamine: Camille GRENIER ne fût pas gatée par ses adversaires et par la difficulté de la piste: Elle ne sortit pas de ses manches de qualif.

En Cruiser 30-39 ans: Quentin DELESCLUSE se sorti bien de ses manches. En 1/4 de finale il se qualifia pour la 1/2, où se classa finalement 7e.

En cruiser 40 ans et +: David MANDEVILLE ne sortit pas de ses manches.

En open supercross: Victor DRAPEAU sortit bien de ses manches, et réussisant même à gagner sa 3e manche devant une orde de gladiateurs à ses trouses... En 1/8e de finale il se classa 5 à un cheveu d'une qualif en 1/4...